Ah si je pouvais faire un pas un petit pas de côté
Mais pas encore.
Je pourrai m’allonger dans le présent, pour me rendre avec lui.
Oh chien fidèle, oh vieux compagnon !
Toujours là, frétillant : à m’attendre.   
M’attendras-tu, longtemps encore ?
Ah si je pouvais faire un petit pas
Ce petit pas ce petit de côté.
La caresse de la langue.