Titre : La Firme
Genre : littérature, nouvelle, fantastique
Mots : 4 500


Je suis resté tout le jour assis devant le mécanisme. Auparavant ma charge était de cocher des cases. Je devais vérifier que les événements se soient produits et que chaque événement vérifie sa loi de probabilité. Ce travail nécessite une grande patience et le sens de l’observation. Je ne connais pas les raisons de ma mutation. Personne ne les connaît. Au sein de la firme un changement de poste ne constitue ni une promotion ni un déclassement. On l’accepte. La difficulté est de comprendre soi-même sa nouvelle affectation.


LaFirme

Raphael Dormoy