Bien des poèmes sont inachevés.
La sincérité n’est pas gage de poésie,
mais quand même
Un ou deux vers suffisent pour gagner
sa journée.
Mais le poème est long.
On suppose qu’il déborde de la vie.
Quelqu’un le coupera.